Meilleur pâtissier du monde 2020, champion du monde de pâtisserie 1995, champion d'Europe 2000... Les sommets, Pierre Marcolini les enchaîne. Un quart de siècle après avoir lancé sa propre maison, aux comptoirs éparpillés partout dans le monde, quel panorama belge l'inspire...

Meilleur pâtissier du monde 2020, champion du monde de pâtisserie 1995, champion d'Europe 2000... Les sommets, Pierre Marcolini les enchaîne. Un quart de siècle après avoir lancé sa propre maison, aux comptoirs éparpillés partout dans le monde, quel panorama belge l'inspire-t-il donc, lui qui, hors Covid, parcourt jusqu'à 130 000 kilomètres par an pour dénicher ses matières premières, du Mexique à l'Inde, du Cameroun au Brésil, de Madagascar au Kenya? "Tout ce qu'on voit depuis Desnié, près de Theux. C'est magnifique, même si la région a fort souffert des inondations. Ce village allie refuge, évasion, respiration, déconnexion, introspection tout en étant le lieu où, avec mes trois amis, mes trois compères, mes trois partenaires professionnels, on se retrouve pour parler stratégie, nouvelles créations, où on échange, sans barrières autour, sans murs, sans limites, sans interdits. Il y a là un goût de feng shui, un sentiment d'aide tellurique, tant on touche à une forme de plénitude. Comme au kioske Chez Charlie, au bois de la Cambre, à Bruxelles, somptueux lui aussi. Ce sont deux endroits qui permettent d'appréhender, d'imaginer ce qui est conçu, exécuté, ajusté, dans l'atelier. Et de cultiver l'amitié, merveilleusement. En ajoutant toujours un joli flacon. Et en n'ayant pas plus de deux heures de route pour se retrouver authentiquement "ailleurs"."