Une étrange sensation sous la semelle. Un chewing-gum jeté à terre par un chiqueur peu regardant vous relie désormais au sol par de longs fils peu ragoûtants. Ecoeuré, vous promenez votre regard sur le trottoir. Comme tant d'autres, il est maculé de taches. Rien à voir avec la structure du matériau et encore moins avec une oeuvre de street art. Juste de vieux chewing-gums incrustés dans le sol. Ils mettront plus de vingt ans à se décomposer. En battant le pavé sur la durée.
...