Plus de 70% des patients souffrant du Covid long présentent une sensibilité accrue du système nerveux central, ressort-il mardi d'une étude menée par des chercheurs de l'UZ Brussel et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Cette hypersensibilité a un impact majeur sur la qualité de vie des patients.

Un cinquième d'entre eux déclare être incapable d'accomplir ses activités familiales ou professionnelles quotidiennes. La liste des troubles est longue, allant de la fatigue extrême aux pensées dépressives, en passant par l'essoufflement, les troubles de la concentration, les vertiges, les douleurs et l'anxiété. Ces symptômes sont également fréquents chez les patients souffrant d'une sensibilité accrue du système nerveux, comme dans le cas de la fibromyalgie et d'autres syndromes de douleur chronique.

"L'étude révèle que des symptômes de sensibilité accrue du système nerveux ("sensibilisation centrale") apparaissent chez plus de 70% des patients présentant des troubles à long terme après avoir contracté le Covid-19", explique le Pr. Maarten Moens, neurochirurgien spécialisé dans les douleurs chroniques à l'UZ Brussel. "La sensibilisation centrale sous-entend que le cerveau peut interpréter un signal comme étant une douleur sans qu'il y ait réellement un problème aigu ou un dommage réel dans le corps. En outre, le corps commence à réagir de plus en plus fort, ce qui entraîne des troubles diffus mais sérieux. Et plus les troubles sont graves, plus l'impact sur la qualité de vie liée à la santé et les limitations fonctionnelles est important.

" L'étude montre en outre que 40% des patients ont éprouvé des difficultés de mobilité, tandis que 3% ont déclaré être alités. Les chercheurs soulignent que dans le cadre de la rééducation des patients touchés par le Covid long, en complément de la rééducation classique visant le fonctionnement physique, il est nécessaire d'accorder une attention particulière à l'éducation à la douleur et à la thérapie cognitivo-comportementale chez les patients qui présentent des symptômes de sensibilisation centrale."

Plus de 70% des patients souffrant du Covid long présentent une sensibilité accrue du système nerveux central, ressort-il mardi d'une étude menée par des chercheurs de l'UZ Brussel et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Cette hypersensibilité a un impact majeur sur la qualité de vie des patients.Un cinquième d'entre eux déclare être incapable d'accomplir ses activités familiales ou professionnelles quotidiennes. La liste des troubles est longue, allant de la fatigue extrême aux pensées dépressives, en passant par l'essoufflement, les troubles de la concentration, les vertiges, les douleurs et l'anxiété. Ces symptômes sont également fréquents chez les patients souffrant d'une sensibilité accrue du système nerveux, comme dans le cas de la fibromyalgie et d'autres syndromes de douleur chronique. "L'étude révèle que des symptômes de sensibilité accrue du système nerveux ("sensibilisation centrale") apparaissent chez plus de 70% des patients présentant des troubles à long terme après avoir contracté le Covid-19", explique le Pr. Maarten Moens, neurochirurgien spécialisé dans les douleurs chroniques à l'UZ Brussel. "La sensibilisation centrale sous-entend que le cerveau peut interpréter un signal comme étant une douleur sans qu'il y ait réellement un problème aigu ou un dommage réel dans le corps. En outre, le corps commence à réagir de plus en plus fort, ce qui entraîne des troubles diffus mais sérieux. Et plus les troubles sont graves, plus l'impact sur la qualité de vie liée à la santé et les limitations fonctionnelles est important." L'étude montre en outre que 40% des patients ont éprouvé des difficultés de mobilité, tandis que 3% ont déclaré être alités. Les chercheurs soulignent que dans le cadre de la rééducation des patients touchés par le Covid long, en complément de la rééducation classique visant le fonctionnement physique, il est nécessaire d'accorder une attention particulière à l'éducation à la douleur et à la thérapie cognitivo-comportementale chez les patients qui présentent des symptômes de sensibilisation centrale."