Les antennes GSM installées sur des églises offrent une source non négligeable de revenus pour les fabriques d'église. On ne connaît toutefois pas les montants octroyés par les opérateurs. Il n'existe pas de tarif fixe et chaque fabrique d'église doit négocier son contrat individuellement. Dans la commune de Buggenhout par exemple (Fl. orientale), des contrats avec Proximus et Mobistar fournissent 12.000 euros chaque année à la fabrique d'église d'Opstal. A Bruxelles, un contrat entre un opérateur et une fabrique d'église peut varier entre 5.000 et 7.000 euros sur base annuelle. Selon le service des fabriques d'église de l'archevêché de Malines-Bruxelles, les opérateurs tentent de réduire leur intervention financière lors des renouvellements de contrats. (Belga)

Les antennes GSM installées sur des églises offrent une source non négligeable de revenus pour les fabriques d'église. On ne connaît toutefois pas les montants octroyés par les opérateurs. Il n'existe pas de tarif fixe et chaque fabrique d'église doit négocier son contrat individuellement. Dans la commune de Buggenhout par exemple (Fl. orientale), des contrats avec Proximus et Mobistar fournissent 12.000 euros chaque année à la fabrique d'église d'Opstal. A Bruxelles, un contrat entre un opérateur et une fabrique d'église peut varier entre 5.000 et 7.000 euros sur base annuelle. Selon le service des fabriques d'église de l'archevêché de Malines-Bruxelles, les opérateurs tentent de réduire leur intervention financière lors des renouvellements de contrats. (Belga)