La pièce, la "Brasher Gold Doubloon" (doublon d'or Brasher), du nom de son orfèvre Ephraim Brasher, a été vendue 4,58 millions de dollars jeudi soir lors d'enchères de numismatique à Orlando. Cette monnaie, dont il ne reste plus qu'une poignée d'exemplaires, a été l'héroïne d'un roman de Raymond Chandler et d'un film noir tiré du livre du même nom, "Brasher Doubloon". Une autre pièce rare, la "Liberty Head" nickel, frappée à Philadelphie en 1913 et dont il ne reste que cinq exemplaires, dont l'un au Musée d'histoire américaine de Washington, a été vendue 3,29 millions de dollars. Cette pièce aussi avait été l'objet d'une intrigue dans une série télévisée des années 1970, "Hawaii Five-O". (Belga)

La pièce, la "Brasher Gold Doubloon" (doublon d'or Brasher), du nom de son orfèvre Ephraim Brasher, a été vendue 4,58 millions de dollars jeudi soir lors d'enchères de numismatique à Orlando. Cette monnaie, dont il ne reste plus qu'une poignée d'exemplaires, a été l'héroïne d'un roman de Raymond Chandler et d'un film noir tiré du livre du même nom, "Brasher Doubloon". Une autre pièce rare, la "Liberty Head" nickel, frappée à Philadelphie en 1913 et dont il ne reste que cinq exemplaires, dont l'un au Musée d'histoire américaine de Washington, a été vendue 3,29 millions de dollars. Cette pièce aussi avait été l'objet d'une intrigue dans une série télévisée des années 1970, "Hawaii Five-O". (Belga)