Plus précisément, 270.259 des 1.275.675 véhicules examinés se sont vus soit interdits de circulation avec effet immédiat, soit tolérer une prolongation de validité de 15 jours pour permettre une remise en état sans arrêt forcé. Ces chiffres ne sont pas sensiblement différents de ceux enregistrés l'an dernier. Quelque 22% de l'ensemble des véhicules contrôlés avaient été refusés. Au hit-parade des défectuosités constatées figurent les pannes de feux de croisement, au système de freinage, à la suspension, ainsi que l'usure de pneus. (Belga)

Plus précisément, 270.259 des 1.275.675 véhicules examinés se sont vus soit interdits de circulation avec effet immédiat, soit tolérer une prolongation de validité de 15 jours pour permettre une remise en état sans arrêt forcé. Ces chiffres ne sont pas sensiblement différents de ceux enregistrés l'an dernier. Quelque 22% de l'ensemble des véhicules contrôlés avaient été refusés. Au hit-parade des défectuosités constatées figurent les pannes de feux de croisement, au système de freinage, à la suspension, ainsi que l'usure de pneus. (Belga)