Cet accord concrétise le volet "pavillons modulaires fixes" et s'ajoute aux 975 places ("modulaire mobile") de la première phase. La troisième et dernière phase de l'appel à projets (rénover ou étendre des infrastructures scolaires en dur existantes) doit intervenir vers la fin mars. Le gouvernement avait lancé en octobre 2010 un plan de création de places dans les écoles bruxelloises et wallonnes, prévoyant 15.700 places "en dur" d'ici 2017 (auxquelles viendront s'ajouter près de 4.200 places de la Communauté flamande à Bruxelles). Mais les besoins immédiats, dans l'attente de ces créations de places, ont poussé le gouvernement à lancer, fin novembre, un plan d'urgence en trois phases, débloquant 55 millions d'euros pour Bruxelles et la Wallonie. (Belga)

Cet accord concrétise le volet "pavillons modulaires fixes" et s'ajoute aux 975 places ("modulaire mobile") de la première phase. La troisième et dernière phase de l'appel à projets (rénover ou étendre des infrastructures scolaires en dur existantes) doit intervenir vers la fin mars. Le gouvernement avait lancé en octobre 2010 un plan de création de places dans les écoles bruxelloises et wallonnes, prévoyant 15.700 places "en dur" d'ici 2017 (auxquelles viendront s'ajouter près de 4.200 places de la Communauté flamande à Bruxelles). Mais les besoins immédiats, dans l'attente de ces créations de places, ont poussé le gouvernement à lancer, fin novembre, un plan d'urgence en trois phases, débloquant 55 millions d'euros pour Bruxelles et la Wallonie. (Belga)