La compétition portait sur dix-huit courts métrages (14 fictions et 4 animations), sélectionnés au départ parmi 1.550 projets présentés par 277 écoles de cinéma du monde entier. Le 1er prix a été attribué à "Needle" (une fiction de 21 minutes sur une jeune fille qui va se faire percer les oreilles, sur fond de dispute entre ses parents), réalisé par l'Iranienne Anahita Ghazvinizadeh. Cette étudiante au School of the Art Institute of Chicago remporte un prix de 15.000 euros et a également l'assurance que son premier long métrage sera présenté au Festival de Cannes. La Cinéfondation a été créée par le président du festival de Cannes, Gilles Jacob. La présidente du jury en 2013, Jane Campion, a elle-même été découverte à Cannes pour ses courts métrages, avant de remporter la Palme d'Or en 1993 pour "La leçon de piano". (Belga)

La compétition portait sur dix-huit courts métrages (14 fictions et 4 animations), sélectionnés au départ parmi 1.550 projets présentés par 277 écoles de cinéma du monde entier. Le 1er prix a été attribué à "Needle" (une fiction de 21 minutes sur une jeune fille qui va se faire percer les oreilles, sur fond de dispute entre ses parents), réalisé par l'Iranienne Anahita Ghazvinizadeh. Cette étudiante au School of the Art Institute of Chicago remporte un prix de 15.000 euros et a également l'assurance que son premier long métrage sera présenté au Festival de Cannes. La Cinéfondation a été créée par le président du festival de Cannes, Gilles Jacob. La présidente du jury en 2013, Jane Campion, a elle-même été découverte à Cannes pour ses courts métrages, avant de remporter la Palme d'Or en 1993 pour "La leçon de piano". (Belga)