L'attentat visait Abdul Majeed Marwat, le chef des paramilitaires dans la province locale du Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), a dit à l'AFP Arshad Khan, haut responsable de la police locale. Ce chef "n'a eu que quelques égratignures" mais a été transporté d'urgence à un hôpital militaire, selon des sources sécuritaires. Le convoi d'Abdul Majeed Marwat avait ralenti à un point de contrôle du quartier central de "Cantt" lorsqu'un kamikaze s'est approché et a fait détoner sa ceinture explosive, selon les mêmes sources. L'explosion a eu lieu à environ 300 mètres de l'enceinte hyper-sécurisée du consulat américain, selon un journaliste de l'AFP. "Nous avons reçu six morts et 11 blessés", a dit à l'AFP Sayed Jameel Shah, porte-parole de l'hôpital Lady Reading, le plus important de Peshawar. Deux des blessés, qui étaient inconscients à leur arrivée à l'hôpital, ont succombé à leurs blessures. Un haut responsable de la sécurité pakistanaise a fait aussi état de quatre morts et 17 blessés à l'hôpital militaire, portant ainsi à au moins 12 morts et 26 blessés le bilan de cette attaque. Deux soldats, un paramilitaire et deux femmes font partie des personnes tuées dans cet attentat qui n'avait pas été revendiqué vendredi, mais pourrait porter la signature des talibans. (HIE)

L'attentat visait Abdul Majeed Marwat, le chef des paramilitaires dans la province locale du Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), a dit à l'AFP Arshad Khan, haut responsable de la police locale. Ce chef "n'a eu que quelques égratignures" mais a été transporté d'urgence à un hôpital militaire, selon des sources sécuritaires. Le convoi d'Abdul Majeed Marwat avait ralenti à un point de contrôle du quartier central de "Cantt" lorsqu'un kamikaze s'est approché et a fait détoner sa ceinture explosive, selon les mêmes sources. L'explosion a eu lieu à environ 300 mètres de l'enceinte hyper-sécurisée du consulat américain, selon un journaliste de l'AFP. "Nous avons reçu six morts et 11 blessés", a dit à l'AFP Sayed Jameel Shah, porte-parole de l'hôpital Lady Reading, le plus important de Peshawar. Deux des blessés, qui étaient inconscients à leur arrivée à l'hôpital, ont succombé à leurs blessures. Un haut responsable de la sécurité pakistanaise a fait aussi état de quatre morts et 17 blessés à l'hôpital militaire, portant ainsi à au moins 12 morts et 26 blessés le bilan de cette attaque. Deux soldats, un paramilitaire et deux femmes font partie des personnes tuées dans cet attentat qui n'avait pas été revendiqué vendredi, mais pourrait porter la signature des talibans. (HIE)