La situation économique "nous impose de prendre des mesures favorables à l'emploi", a-t-elle déclaré à son arrivée au conclave budgétaire, relevant que "les mauvaises nouvelles s'accumulent jour après jour". "On ne peut pas simplement faire un budget, point. Il faut aussi soutenir les entreprises et l'emploi. Et pour cela, il faut des moyens. Or, le budget est déjà extrêmement difficile", a-t-elle poursuivi. Dès lors, "il faudrait peut-être revoir le calendrier européen pour disposer d'une petite marge". (MUA)

La situation économique "nous impose de prendre des mesures favorables à l'emploi", a-t-elle déclaré à son arrivée au conclave budgétaire, relevant que "les mauvaises nouvelles s'accumulent jour après jour". "On ne peut pas simplement faire un budget, point. Il faut aussi soutenir les entreprises et l'emploi. Et pour cela, il faut des moyens. Or, le budget est déjà extrêmement difficile", a-t-elle poursuivi. Dès lors, "il faudrait peut-être revoir le calendrier européen pour disposer d'une petite marge". (MUA)