Selon la Fondation Opinion Publique (FOM), M. Sobianine, soutenu par le président Poutine, est crédité de 52,5% des voix contre 29,1% pour M. Navalny. Un autre sondage de l'institut Vtsiom, proche du pouvoir, donne 53% à M. Sobianine contre 32% à M. Navalny. Alexeï Navalny a contesté ces chiffres et affirmé que son score contraignait M. Sobianine à un second tour. "Nos propres sondages de sortie des urnes indiquent qu'il y aura un second tour", a-t-il déclaré après la clôture du scrutin à 20H00 (16H00 GMT). Son chef d'état-major Leonid Volkov a affirmé que le maire sortant Sergueï Sobianine n'obtenait que 46%, contre 35,6% pour M. Navalny. "Actuellement, Sobianine et son principal soutien Vladimir Poutine sont en train de décider s'il faut qu'il y ait une élection relativement honnête et qu'il y ait un second tour, ou pas", a déclaré M. Navalny devant une foule de journalistes. (Belga)

Selon la Fondation Opinion Publique (FOM), M. Sobianine, soutenu par le président Poutine, est crédité de 52,5% des voix contre 29,1% pour M. Navalny. Un autre sondage de l'institut Vtsiom, proche du pouvoir, donne 53% à M. Sobianine contre 32% à M. Navalny. Alexeï Navalny a contesté ces chiffres et affirmé que son score contraignait M. Sobianine à un second tour. "Nos propres sondages de sortie des urnes indiquent qu'il y aura un second tour", a-t-il déclaré après la clôture du scrutin à 20H00 (16H00 GMT). Son chef d'état-major Leonid Volkov a affirmé que le maire sortant Sergueï Sobianine n'obtenait que 46%, contre 35,6% pour M. Navalny. "Actuellement, Sobianine et son principal soutien Vladimir Poutine sont en train de décider s'il faut qu'il y ait une élection relativement honnête et qu'il y ait un second tour, ou pas", a déclaré M. Navalny devant une foule de journalistes. (Belga)