Le chantier entre Sambreville et Daussoulx, qui redémarrera lundi après une interruption hivernale, prendra place dans le sens Mons vers Liège. Il devrait se terminer pour le mois de juillet. Dans l'autre sens de circulation (de Liège vers Mons), entre Sambreville et Daussoulx, les travaux de mise à trois bandes seront réalisés de juillet à novembre 2013. Dès le 15 avril, un autre chantier va être mené simultanément sur l'E42 entre Andenne et Huccorgne. Jusqu'en juillet, il prendra place dans le sens Namur vers Liège. Ensuite, du mois d'août à novembre 2013, les travaux seront effectués dans l'autre sens de circulation, de Liège vers Namur. Durant ces deux chantiers, deux bandes de circulation seront maintenues en permanence dans les deux sens de circulation. La vitesse sera limitée à 50 km/h dans les zones en travaux et à 70 km/h sur les autres zones du chantier. Le montant total de ces travaux est estimé à 67 millions d'euros. Ils s'inscrivent dans la cadre du Plan routes mis en place par la Région wallonne depuis 2010 et qui prévoit la réhabilitation du réseau routier wallon, représentant un investissement de 500 millions d'euros sur 5 ans. (COR 735)

Le chantier entre Sambreville et Daussoulx, qui redémarrera lundi après une interruption hivernale, prendra place dans le sens Mons vers Liège. Il devrait se terminer pour le mois de juillet. Dans l'autre sens de circulation (de Liège vers Mons), entre Sambreville et Daussoulx, les travaux de mise à trois bandes seront réalisés de juillet à novembre 2013. Dès le 15 avril, un autre chantier va être mené simultanément sur l'E42 entre Andenne et Huccorgne. Jusqu'en juillet, il prendra place dans le sens Namur vers Liège. Ensuite, du mois d'août à novembre 2013, les travaux seront effectués dans l'autre sens de circulation, de Liège vers Namur. Durant ces deux chantiers, deux bandes de circulation seront maintenues en permanence dans les deux sens de circulation. La vitesse sera limitée à 50 km/h dans les zones en travaux et à 70 km/h sur les autres zones du chantier. Le montant total de ces travaux est estimé à 67 millions d'euros. Ils s'inscrivent dans la cadre du Plan routes mis en place par la Région wallonne depuis 2010 et qui prévoit la réhabilitation du réseau routier wallon, représentant un investissement de 500 millions d'euros sur 5 ans. (COR 735)