Le quotidien De Tijd écrit mercredi que la police fédérale ne publie plus de chiffres de criminalité à la demande la ministre de l'Intérieur. "Nous voulons toujours la transparence et pour cela les chiffres doivent être accompagnés de commentaires, comme le fait par exemple l'ONEM pour les chiffres du chômage", a commenté la ministre à l'Agence Belga. Cette demande est soutenue par des experts en criminologie et par de nombreux bourgmestres, a-t-elle encore indiqué. La police fédérale publie régulièrement des chiffres de criminalité mais depuis deux ans elle ne les accompagne plus de commentaires. Dans De Tijd, la porte parole de la police fédérale explique que la ministre a en effet demandé de publier les chiffres de telle sorte qu'ils puissent être mieux interprétés. "Nous ne voulons pas censurer les chiffres mais tant que la concertation est en cours sur la façon de les publier, nous ne donnons pas de chiffres", dit-elle. La prochaine publication de statistiques de criminalité, cette fois accompagnés de commentaires, devrait avoir lieu dans les prochaines semaines, selon la ministre. (VIM)

Le quotidien De Tijd écrit mercredi que la police fédérale ne publie plus de chiffres de criminalité à la demande la ministre de l'Intérieur. "Nous voulons toujours la transparence et pour cela les chiffres doivent être accompagnés de commentaires, comme le fait par exemple l'ONEM pour les chiffres du chômage", a commenté la ministre à l'Agence Belga. Cette demande est soutenue par des experts en criminologie et par de nombreux bourgmestres, a-t-elle encore indiqué. La police fédérale publie régulièrement des chiffres de criminalité mais depuis deux ans elle ne les accompagne plus de commentaires. Dans De Tijd, la porte parole de la police fédérale explique que la ministre a en effet demandé de publier les chiffres de telle sorte qu'ils puissent être mieux interprétés. "Nous ne voulons pas censurer les chiffres mais tant que la concertation est en cours sur la façon de les publier, nous ne donnons pas de chiffres", dit-elle. La prochaine publication de statistiques de criminalité, cette fois accompagnés de commentaires, devrait avoir lieu dans les prochaines semaines, selon la ministre. (VIM)