L'ancienne échevine PS a tenu les mêmes propos que durant l'enquête. Elle a réaffirmé au tribunal que des agents communaux avaient bien distribué des tracts électoraux d'Anne-Marie Lizin sur des marchés dans le cadre de la campagne électorale des législatives de 2007 et ce durant leurs heures de travail. Durant l'instruction d'audience, l'ensemble des prévenus présents avaient nié les faits. Certains avaient déclaré que l'affaire avait été montée de toute pièce par Micheline Toussaint. (Belga)

L'ancienne échevine PS a tenu les mêmes propos que durant l'enquête. Elle a réaffirmé au tribunal que des agents communaux avaient bien distribué des tracts électoraux d'Anne-Marie Lizin sur des marchés dans le cadre de la campagne électorale des législatives de 2007 et ce durant leurs heures de travail. Durant l'instruction d'audience, l'ensemble des prévenus présents avaient nié les faits. Certains avaient déclaré que l'affaire avait été montée de toute pièce par Micheline Toussaint. (Belga)