Organisée à l'appel des associations ATB, UPETTC et Taxis united, la protestation des taximen bruxellois contre l'instauration des taximètres a perturbé la circulation sur la Petite Ceinture depuis midi. Ils sont arrivés peu après 14 heures devant le cabinet de Rudi Vervoort. Ils n'ont pas été reçus. La manifestation a provoqué la fermeture de plusieurs tunnels. Selon Constantin Tsatsakis, président de l'Association des Taxis Bruxellois (ATB), 170 taxis sur les 215 restaient mobilisés à 18 heures. Il avance que la personne arrêtée a tenté de s'interposer au premier dépannage. Vers 18 heures, les taximen se concertaient pour lever leur action. Les chauffeurs de taxis mobilisés réclament que l'installation des taximètres soit subsidiée en totalité, non seulement à hauteur de 1.000 euros. Ils veulent que cette mesure soit prolongée après 2014, tout comme l'abaissement de 375 euros accordé sur la taxe d'agglomération. (Belga)

Organisée à l'appel des associations ATB, UPETTC et Taxis united, la protestation des taximen bruxellois contre l'instauration des taximètres a perturbé la circulation sur la Petite Ceinture depuis midi. Ils sont arrivés peu après 14 heures devant le cabinet de Rudi Vervoort. Ils n'ont pas été reçus. La manifestation a provoqué la fermeture de plusieurs tunnels. Selon Constantin Tsatsakis, président de l'Association des Taxis Bruxellois (ATB), 170 taxis sur les 215 restaient mobilisés à 18 heures. Il avance que la personne arrêtée a tenté de s'interposer au premier dépannage. Vers 18 heures, les taximen se concertaient pour lever leur action. Les chauffeurs de taxis mobilisés réclament que l'installation des taximètres soit subsidiée en totalité, non seulement à hauteur de 1.000 euros. Ils veulent que cette mesure soit prolongée après 2014, tout comme l'abaissement de 375 euros accordé sur la taxe d'agglomération. (Belga)