Il n'y a donc que le service assuré au départ de Nivelles qui est quelque peu perturbé: sur les cent cinquante chauffeurs que compte ce dépôt, vingt se sont déclarés en grève ce jeudi tandis qu'à Chastre et Jodoigne, aucun membre du personnel n'a annoncé qu'il ferait grève. Si certains bus qui devaient partir de Nivelles sont effectivement restés au dépôt jeudi matin, aucune ligne n'est supprimée: au sein de l'horaire d'une même ligne, un bus sur trois, par exemple, ne passe pas. Quand c'est le cas la direction essaye de compenser en prévoyant des bus articulés, donc de plus grande capacité, pour assurer le service suivant. (Belga)

Il n'y a donc que le service assuré au départ de Nivelles qui est quelque peu perturbé: sur les cent cinquante chauffeurs que compte ce dépôt, vingt se sont déclarés en grève ce jeudi tandis qu'à Chastre et Jodoigne, aucun membre du personnel n'a annoncé qu'il ferait grève. Si certains bus qui devaient partir de Nivelles sont effectivement restés au dépôt jeudi matin, aucune ligne n'est supprimée: au sein de l'horaire d'une même ligne, un bus sur trois, par exemple, ne passe pas. Quand c'est le cas la direction essaye de compenser en prévoyant des bus articulés, donc de plus grande capacité, pour assurer le service suivant. (Belga)