Sur leur trajet, les pompiers ont bloqué la circulation dans les deux sens à la sortie du tunnel entre Arts-Loi et Madou. Ils se sont ensuite confrontés au barrage policier, rue de la Loi. L'ambiance s'est rapidement réchauffée. Les banderoles ont été abaissées et les pétards ont fusé de toutes parts. Quelques feux ont été allumés. Les casques en plastique qui devaient symboliquement être déposés devant le cabinet ministériel ont été jetés vers les policiers. Les pompiers avaient stratégiquement placé un camion d'intervention au milieu des manifestants. Les policiers ont d'abord été aspergés d'eau, puis de mousse. Ils ont riposté en utilisant leur propre autopompe. Leurs matraques et gaz n'ont pas suffit à arrêter les pompiers, qui ont confisqué les barrières et percé le barrage vers 11h30. "On est dans la précipitation puisqu'on va modifier des éléments aujourd'hui qui vont être présentés aux syndicats la semaine prochaine", s'inquiète Olivier Nyssen, secrétaire permanent CGSP. Les statuts administratifs et pécuniaires des anciens pompiers posent particulièrement question. (Belga)

Sur leur trajet, les pompiers ont bloqué la circulation dans les deux sens à la sortie du tunnel entre Arts-Loi et Madou. Ils se sont ensuite confrontés au barrage policier, rue de la Loi. L'ambiance s'est rapidement réchauffée. Les banderoles ont été abaissées et les pétards ont fusé de toutes parts. Quelques feux ont été allumés. Les casques en plastique qui devaient symboliquement être déposés devant le cabinet ministériel ont été jetés vers les policiers. Les pompiers avaient stratégiquement placé un camion d'intervention au milieu des manifestants. Les policiers ont d'abord été aspergés d'eau, puis de mousse. Ils ont riposté en utilisant leur propre autopompe. Leurs matraques et gaz n'ont pas suffit à arrêter les pompiers, qui ont confisqué les barrières et percé le barrage vers 11h30. "On est dans la précipitation puisqu'on va modifier des éléments aujourd'hui qui vont être présentés aux syndicats la semaine prochaine", s'inquiète Olivier Nyssen, secrétaire permanent CGSP. Les statuts administratifs et pécuniaires des anciens pompiers posent particulièrement question. (Belga)