A u moment de l'accident, tout ce qu'il vit, c'était l'avenir. Un futur vilain aux allures de haut mur badigeonné de noir, avec une cellule et un tas de laideurs à la clé. Lorsque le conducteur du bus remarqua l'être haut de deux mètres, tout noir, puant, potentiellement galeux, planté devant son autocar, il voulut accélérer, mais il freina à mort, devant la gare du Nord de Bruxelles (1). Pourtant, collision il y eut. La femme à la peau sombre, toute rousse et velue, fauchée de plein fouet par le lourd engin, ne flancha pas d'un iota, mais plia carrément le bus en deux. Le conducteur du car, le cerveau pétrifié, voulut ...