Le fait que la maison se situe en plein centre-ville a fortement influencé sa conception. Quant à l'orientation, elle n'était guère favorable, avec un côté rue axé sud-est et le jardin au nord-ouest. Le noyau même de la solution apportée à toutes ces contraintes réside dans le choix d'une double façade avant. La façade à proprement parler, entièrement vitrée, se situe quelque peu en retrait par rapport aux maisons voisines. Le soleil a donc tous pouvoirs pour pénétrer dans la maison par ces ba...

Le fait que la maison se situe en plein centre-ville a fortement influencé sa conception. Quant à l'orientation, elle n'était guère favorable, avec un côté rue axé sud-est et le jardin au nord-ouest. Le noyau même de la solution apportée à toutes ces contraintes réside dans le choix d'une double façade avant. La façade à proprement parler, entièrement vitrée, se situe quelque peu en retrait par rapport aux maisons voisines. Le soleil a donc tous pouvoirs pour pénétrer dans la maison par ces baies vitrées. Un mur-rideau en aluminium, placé en oblique devant la façade de verre, suit pour sa part l'alignement de la rangée. Entre les deux façades, on a créé un espace qui fait office de passerelle extérieure. Le mur-rideau sert à la fois deux objectifs : d'une part, il permet d'aligner parfaitement la demeure sur ses voisines ; d'autre part, sa structure à lamelles filtre la lumière solaire et garantit l'intimité requise, tout en préservant de l'intérieur une visibilité suffisante sur l'extérieur. En outre, certains segments sont coulissants, ce qui permet à la façade d'afficher des visages changeants. L'un de ces segments mobiles fait office de porte de garage. En journée, le panneau est relevé en permanence, pour que le carport et l'entrée soient bien visibles et accessibles. En soirée et de nuit, il est abaissé. La parcelle à bâtir n'est pas bien grande mais les concepteurs ont fait preuve de créativité dans l'exploitation des espaces. La créativité sans complexité. L'habitation et le bureau se partagent l'espace en toute simplicité, avec une fonction par étage. Au rez-de-chaussée, on accueille les clients ; au premier, on conçoit leurs projets. L'habitat se déploie sur les deux niveaux du haut, avec les espaces de nuit au second et les pièces de séjour au sommet. Les pièces de vie se situent ainsi à proximité de la terrasse de toit qui offre une vue imprenable sur la ville. En raison de sa situation en hauteur, le séjour ne souffre nullement des regards indiscrets de l'extérieur. Les occupants doivent donc monter et descendre fréquemment les escaliers, mais la construction de la maison offre la possibilité d'y installer plus tard un ascenseur. La maison affichant quatorze mètres de profondeur, le duo a choisi de jouer avec la luminosité. Ils ont donc construit un volume de verre sur le toit : un puits de lumière qui sert en même temps d'accès à la terrasse de toit. Conception : M-ar-S Architecten. Tél. : 02 251 18 15. www.m-ar-s.be sofie de vriese