Prendre son enfant dans les bras apporte plus que de la chaleur humaine et du réconfort. Les câlins ont même une inf...

Prendre son enfant dans les bras apporte plus que de la chaleur humaine et du réconfort. Les câlins ont même une influence positive sur le fonctionnement du matériel génétique. Non pas qu'il en soit profondément ébranlé, mais il s'exprime mieux que chez des enfants plus souvent désemparés, qui ont été moins cajolés physiquement. Dommage pour ce dernier groupe, car un matériel génétique moins exprimé va fréquemment de pair avec une moins bonne santé plus tard dans la vie.