Réalisation : Synergy International, architecte Vincent Musiek. Tél. : 02 640 87 47. www.synergy-international.com
...

Réalisation : Synergy International, architecte Vincent Musiek. Tél. : 02 640 87 47. www.synergy-international.com Découvrez l'intégralité du texte et les plans de ce reportage dans le magazine Je vais Construire d'avril, en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.beHormis les murs mitoyens, il ne reste plus rien de cet édifice bruxellois acheté en 2004 en vente publique. Cloisons abattues et remontées ailleurs, volumes repensés, sanitaires créés (il n'y avait ni salle de bains ni WC à l'origine !), surface agrandie (via un troisième étage et une extension côté jardin)... Le logement doit son salut à l'architecte Vincent Musiek, le cousin du maître d'ouvrage, qui a lui aussi activement participé à la rénovation. Lorsque le propriétaire s'est mis en quête d'un bien à acheter, son impératif était lié au lieu, un quartier bruxellois qu'il affectionnait tout particulièrement. " La maison était à l'origine inhabitable, mais les travaux ne m'ont pas effrayé. Au contraire, je préférais partir d'une page blanche afin de créer exactement ce que je voulais. " Au fil de la rénovation-extension, qui s'est étalée sur cinq années, le maître d'ouvrage a eu le temps de s'informer en profondeur, de se rendre à certains salons, et de définir précisément la teneur de ses désirs. Afin de pouvoir jouir d'un espace de vie plus grand, totalement ouvert et dénué de portes au rez-de-chaussée, les fonctions secondaires (buanderie, WC, cave à vin, chaufferie...) ont élu domicile dans des caves totalement rénovées et agrandies sous la nouvelle partie. On y trouve également un bureau. Le rez-de-chaussée accueille les espaces de vie, tandis que le premier étage, en mezzanine, se compose du salon de réception, avec feu ouvert. L'étage supérieur comprend deux chambres (actuellement un dressing et une salle de sports) ainsi qu'une petite salle d'eau. Le quatrième et dernier niveau, enfin, a été conçu dans le cadre de l'extension. On y trouve la chambre principale, une salle de bains et un WC. Retour au rez-de-chaussée, où le salon-télé dégage une certaine chaleur grâce à ses murs bruns foncés, qui assombrissent toutefois la pièce. " Pour l'éclaircir, nous avons opté pour un tapis beige ainsi qu'un canapé en satin clair. " Un peu plus loin, nous découvrons la cuisine ouverte avec îlot central. Place ensuite à la salle à manger et à sa sculpturale bibliothèque s'élançant jusqu'au premier étage, en mezzanine. Au sous-sol, le bureau jouit de la lumière du jour. " Une ouverture donnant sur la terrasse a été créée dans le plafond, afin de pouvoir bénéficier de la clarté naturelle, explique le propriétaire. Cette idée a surgi lorsque je me baladais à New York, où mon attention a été attirée par de nombreux vitrages translucides en sous-sol, donnant directement sur les trottoirs. En journée, cette astuce illumine très bien les volumes et, la nuit, la lumière artificielle donne de la vie aux rues. " VIRGINIE STASSEN