Je réagis à votre dossier consacré aux pensions (Le Vif du 2 décembre). Nos politiciens se demandent comment mettre sur pied une pensi...

Je réagis à votre dossier consacré aux pensions (Le Vif du 2 décembre). Nos politiciens se demandent comment mettre sur pied une pension minimale de 1 500 euros pour tous. J'ai une proposition qui pourrait aider (en partie): pourquoi ne pas décider de fixer une pension maximale et d'utiliser le différentiel? Les fonctionnaires bénéficient d'une pension bien plus élevée que les salariés et les indépendants. Comment justifier que des politiciens ou des hauts fonctionnaires touchent, eux, des pensions qui peuvent dépasser dix fois (ou plus) les plus petites, et ce, pour des carrières parfois plus courtes (il paraît que vingt années suffisent pour un parlementaire)?