En décidant de transformer la maison, le couple s'était fixé deux objectifs : la maison devait davantage profiter du jardin à l'arrière et être agrandie du fait de l'arrivée de deux enfants.
...

En décidant de transformer la maison, le couple s'était fixé deux objectifs : la maison devait davantage profiter du jardin à l'arrière et être agrandie du fait de l'arrivée de deux enfants. Après le déménagement de leur bureau d'architectes, l'espace libéré au rez-de-chaussée s'est fait polyvalent, et est utilisé à la fois comme salle de jeux pour les enfants et comme pièce de repassage. Pour l'extension, le couple a profité de l'espace entre le garage et la maison. Une ouverture a été créée dans les murs existants afin que le garage et la maison ne forment plus qu'un. Le garage a reçu un bardage extérieur en bois, et une porte d'entrée supplémentaire a été discrètement intégrée dans la façade en bois. Une fenêtre coulissante donne accès à la terrasse et au jardin. Vu la différence de niveau, le terrain a été rehaussé et soutenu par un mur pour la terrasse. L'agrandissement important de l'espace de vie ne représente pas le seul avantage de la rénovation. Le contact avec le jardin est un autre grand atout. Par le passé, les occupants devaient passer par le garage et la cuisine pour se rendre à l'extérieur. Aujourd'hui, l'ancienne cuisine a été transformée en débarras. La nouvelle est située au niveau supérieur. En remontant la cuisine d'un étage, les habitants y jouissent à présent d'une superbe vue sur le jardin en contrebas, grâce aux deux grandes fenêtres. Plus lumineuse et plus grande, la cuisine est devenue un espace de vie à part entière, où les habitants aiment passer du temps et accueillir leurs invités. Un bandeau vitré horizontal a été placé au-dessus du plan de travail de la cuisine. Il donne sur le toit plat et végétalisé du garage. La répartition des pièces n'est pas du tout classique. Du hall d'entrée, on entre dans la salle à manger, puis dans le séjour. Tout s'entremêle, ce qui rend finalement l'ensemble très ludique. La maison apparaît ainsi comme un labyrinthe, à ceci près qu'il est fonctionnel. L'agencement général aussi a agrandi la maison. Grâce aux grandes fenêtres et à la vue sur le jardin, la cuisine paraît beaucoup plus spacieuse qu'elle ne l'est en réalité. La transformation et l'extension portent principalement sur l'étage inférieur et l'arrière du premier étage, à hauteur de la cuisine. Dans le prolongement du séjour, les propriétaires ont aménagé un agréable espace de lecture intégrant feu ouvert, fauteuils et étagères murales. Architecte : Geldhof-Decoene Architecten. Tél. : 058 52 04 36. www.geldhofdecoene.be Découvrez l'intégralité du texte et les plans de ce reportage dans le magazine Je vais Construire de juillet-août en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.be DIRK DE MESMAEKER