"Sa vie est presque un chemin de croix. Avec une sorte de rédemption finale. C'est un personnage toujours en marge, mais c'est la différence qui fait avancer la société. " Au-delà de son goût pour les bolides et de son intérêt marqué pour l'évolution de la place de la femme, voici ce qui intrigua Gérard de Cortanze lorsqu'il fut confronté à la personnalité qui habite son nouveau roman. Fille du baron Pierre Jacques Morris et d'Elisabeth Sakakini, Violette Morris (1893 - 1944) fut durant l'adolescence pensionnaire du couvent de l'Assomption à Huy. Un établissement pour filles de la haute bourgeoisie eur...