Construite au milieu de maisons traditionnelles, l'habitation de l'architecte Nicola Prebenna, située sur les hauteurs de Herstal, ne passe pas inaperçue. Sa toiture mi-cylindrique tranche sur les toits à double versant. Le concept se différencie nettement des logements voisins, essentiellement des " clés-sur-portes ".
...

Construite au milieu de maisons traditionnelles, l'habitation de l'architecte Nicola Prebenna, située sur les hauteurs de Herstal, ne passe pas inaperçue. Sa toiture mi-cylindrique tranche sur les toits à double versant. Le concept se différencie nettement des logements voisins, essentiellement des " clés-sur-portes ". L'idée de l'architecte liégeois : s'intégrer dans le terrain pentu sans en perturber la courbe. " Nous cherchions un terrain particulier, avec beaucoup de points de vue, souligne-t-il. Un site en hauteur et dégagé, facilement accessible. Alors, quand nous avons trouvé ce lieu, il n'était pas question de le défigurer. " Il a donc dessiné une maison qui s'accroche par paliers au sol. A l'intérieur, plusieurs volées d'escalier structurent la construction. Pour la toiture et la volumétrie, l'architecte a bénéficié de dérogations. Afin de se fondre au mieux dans le bâti avoisinant, le concepteur a choisi d'utiliser la brique. Un premier volume, gris comme la pierre, s'incruste dans le terrain. Ce volume a accueilli provisoirement les bureaux de l'architecte. Aujourd'hui, il s'est transformé en salle de jeux. Ce soubassement est lourd et fermé, en comparaison avec la boîte jaune, plus légère, qui repose dessus. C'est dans ce second volume que s'articulent les zones de vie. A l'intérieur, un escalier en colimaçon relie les différents niveaux. Il creuse le volume du bas et se développe sans contremarche vers l'étage, où se trouvent les chambres. Les pièces à vivre sont ouvertes et offrent une transparence entre l'avant et l'arrière. Les rares ouvertures latérales permettent d'oublier les voisins, pourtant très proches. Le premier niveau, en recul, dégage une coursive qui, tel le pont d'un bateau, permet de tourner autour de la maison et d'accéder au jardin. A l'arrière, la cuisine s'ouvre en arrondi vers l'extérieur. Cet espace relie le soubassement gris au volume jaune. Le salon, lui, se trouve dans un volume latéral très vitré, comme étiré de la construction principale. Caractéristique de la maison : la structure est porteuse de façade à façade. Tout l'intérieur peut donc être modifié, rasé, démonté pour offrir à l'avenir une nouvelle fonction au bâtiment. Quant au montant à débourser pour s'offrir cette création sur mesure, si l'architecte-maître d'ouvrage parle d'un prix de revient avoisinant les 100 000 euros, la valeur sur le marché devrait être plus proche des 200 000 euros. Voire davantage. Anne-Catherine De Bast