Pour Bigfoot Junior, les trois membres du groupe pop à succès (Matthew Irons, Romain Descampe, Egil Franzén) signent leur première BO à part entière.
...

Pour Bigfoot Junior, les trois membres du groupe pop à succès (Matthew Irons, Romain Descampe, Egil Franzén) signent leur première BO à part entière. On nous a demandé de prendre en charge tout le scoring du film, donc aussi d'adapter les morceaux aux scènes, un travail assez hallucinant pour nous. On venait de sortir Colours, on était en tournée, alors on composait un peu sur la route puis on revenait chez nous et on mettait à l'image. Nous sommes tous les trois cinéphiles et on rêvait de pareille expérience. Ce fut très exaltant ! Pour la production, c'était un fameux pari. Pensez que leur compositeur pour les films précédents était Ramin Djawadi (1) ! Juste un scénario avec des dessins en noir et blanc, un storyboard, et quelques scènes animées de façon basique. On a dû refaire des parties entières quand, avec le recul, on a vu comment les images évoluaient. C'était un travail en constant progrès, un processus lié organiquement au développement du film. Il fallait être homogène, avoir des thèmes récurrents, porter la dynamique du récit, de la réalisation. Il fallait que dès la première minute ça fasse clic, qu'il y ait une émotion, une couleur sonore très franche, qui dise " It's going to be like this ! " Et puis que ça monte encore en puissance. (1) Une star depuis ses musiques pour Game of Thrones et Westworld.