J'ai lu avec intérêt vos articles sur la COP26 (Le Vif du 28 octobre). L'un d'eux, consacré à la reforestation, m'incite à réagir. Depuis de nombreuses années, la reforestation est une idée considérée comme indispensable pour...

J'ai lu avec intérêt vos articles sur la COP26 (Le Vif du 28 octobre). L'un d'eux, consacré à la reforestation, m'incite à réagir. Depuis de nombreuses années, la reforestation est une idée considérée comme indispensable pour sauver la planète. [...] De nombreuses associations, des ONG et même des Etats s'attachent donc à replanter des arbres. Et voilà que dans votre article intitulé "Les limites de la reforestation", des spécialistes avancent qu'il s'agit d'une idée qui a ses limites et que trop en faire aurait un impact négatif! Comment des scientifiques aussi brillants soient-ils peuvent-ils faire passer un tel message avec aussi peu de pédagogie? Comment laisser croire que de pareilles actions puissent, à un moment, être néfastes? Comment croire, alors, que des gens investiront et s'investiront encore dans de telles actions? Et un spécialiste ose conclure que "planter des arbres reste intéressant mais il faut regarder à chaque fois quelle est la meilleure solution". Pour démotiver le grand public, on ne s'y prendrait pas autrement. On s'étonnera ensuite que le doute puisse envahir bon nombre de personnes.