Aucun article de presse depuis sa parution, en octobre 2016, mais un bouche-à-oreille du tonnerre : voilà comment on a fini par découvrir ce merveilleux recueil de l'écrivain tchèque Ota P...

Aucun article de presse depuis sa parution, en octobre 2016, mais un bouche-à-oreille du tonnerre : voilà comment on a fini par découvrir ce merveilleux recueil de l'écrivain tchèque Ota Pavel (1930-1973). Né à Prague, d'un père juif et d'une mère chrétienne, il raconte sa jeunesse au gré d'histoires en apparence anecdotiques, en vérité extraordinaires. Le souvenir de son paternel prime, ce représentant de commerce capable de vendre ses aspirateurs à des paysans sans électricité. Pêcheur invétéré, il transmettra à son fiston l'art d'attraper carpes et goujons. Ota Pavel évoque aussi l'arrivée des nazis, sa famille envoyée en camp de concentration. Mais rien ne pèse dans ses évocations où l'amour de la nature le dispute à l'amour de la vie et des siens. C'est plein d'humour, de finesse, de gravité pudique. Un enchantement. Comment j'ai rencontré les poissons, par Ota Pavel, trad. du tchèque par Barbora Faure. Ed. Do, 230 p. D. P.