La pleine conscience semble présenter une certaine efficacité pour perdre du poids. Des études comparatives ont en effet démontré que la perte de poids moyenne chez les participants suivant un entraînement à la pleine conscience atteignait environ 3,4 kg après 16 semaines. Vraisemblablement parce que le fait d'être attentif à chaque bouchée aide à mieux contrôler ses habitudes alimentaires. Cette approche est efficace surtout en combinaison avec un régime sain et un programme d'exercice, dont elle peut renforcer les effets.
...

La pleine conscience semble présenter une certaine efficacité pour perdre du poids. Des études comparatives ont en effet démontré que la perte de poids moyenne chez les participants suivant un entraînement à la pleine conscience atteignait environ 3,4 kg après 16 semaines. Vraisemblablement parce que le fait d'être attentif à chaque bouchée aide à mieux contrôler ses habitudes alimentaires. Cette approche est efficace surtout en combinaison avec un régime sain et un programme d'exercice, dont elle peut renforcer les effets. Des recherches l'ont démontré : le mode de déplacement que vous utilisez pour vous rendre à votre travail a un impact réel sur votre indice de masse corporelle (le fameux BMI), mais aussi sur votre pourcentage de masse grasse ! En moyenne, les personnes (hommes et femmes) qui vont systématiquement au boulot en voiture sont plus enveloppées que celles qui effectuent ce trajet à vélo, dont le BMI est inférieur de plus d'un point. Les cyclistes affichent aussi quelques pourcents de graisse corporelle en moins. Les personnes qui vont travailler à pied sont également plus minces que les automobilistes, mais moins que les cyclistes. Si vous n'avez ni le temps ni l'envie de faire du sport, privilégier autant que possible le vélo pour vos déplacements a donc tout son sens ! La méthode de " titrage calorique " (Caloric Titration Method ou CTM) consiste à se peser au quotidien, idéalement toujours au même moment (p.ex. tous les matins avant le petit-déjeuner), et d'introduire son poids dans l'application en ligne prévue à cet effet. Un graphique permet de suivre à tout moment l'évolution pondérale mais aussi de visualiser son objectif (perdre 1 % du poids de départ) sous la forme d'un graphique. Lorsqu'il est atteint et que le nouveau poids est stabilisé, le système génère une nouvelle ligne correspondant à une nouvelle perte de poids de 1 %, et ainsi de suite. Le processus d'inscription à la méthode CTM débute par une vidéo de quelques minutes avec une série d'explications, après quoi vous serez automatiquement redirigé(e) vers un formulaire d'enregistrement. L'outil n'existe malheureusement pas en français, mais le simple fait de vous peser et de noter votre poids au quotidien peut déjà vous aider à tenir le cap... Les bracelets et autres dispositifs portables qui encouragent l'utilisateur à faire du sport sont des gadgets très populaires, mais manifestement pas suffisants pour obtenir une perte de poids. Ces appareils qui nous incitent à bouger davantage, nous rappellent de nous lever régulièrement de notre chaise ou comptent minutieusement le nombre de pas que nous effectuons au cours de la journée ont en effet une efficacité limitée dans le temps : la plupart des gens décrochent dans les six semaines, ce qui est insuffisant pour obtenir une perte de poids. L'abandon prématuré est systématiquement le grand problème épinglé par les études consacrées aux effets de ces " fitness trackers ". Les brûleurs de graisses sont des suppléments alimentaires supposés favoriser la perte de poids en stimulant le métabolisme des lipides. Les études scientifiques invoquées pour prouver leur efficacité portent sur les effets de substances comme la caféine, la carnitine, le kelp ou la capsaïcine, qui passent pour stimuler le " brûlage " des graisses... et qui le font parfois, mais dans une mesure très limitée. La consommation quotidienne de capsaïcine, par exemple, accroît la consommation journalière d'énergie de 70 à 95 kcal, alors que maigrir d'un seul kilo impose de brûler 7700 à 9000 kcal supplémentaires (ce qui revient donc à prendre des brûleurs de graisses pendant 100 jours). Certains affirment que le thé (vert ou noir) abaisse l'absorption des calories au travers d'un effet sur la flore intestinale, d'autres que ses antioxydants stimulent le métabolisme des graisses. Les études réalisées chez l'homme et l'animal avec des extraits de thé n'ont toutefois pas livré de résultats univoques. Certaines ont observé un effet tellement limité qu'il est négligeable dans la pratique, d'autres pas d'effet du tout, sans compter qu'elles portent souvent sur la consommation de gélules contenant un extrait de thé concentré. Prenez donc régulièrement une tasse de thé si le coeur vous en dit, mais n'en attendez pas des miracles pour votre tour de taille...