Le choix d'une conception passive correspondait conceptuellement à la forme que les maîtres d'ouvrage souhaitaient donner à leur maison : rectangulaire, simple, compacte. La sobriété, c'est exactement ce qu'ils voulaient.
...

Le choix d'une conception passive correspondait conceptuellement à la forme que les maîtres d'ouvrage souhaitaient donner à leur maison : rectangulaire, simple, compacte. La sobriété, c'est exactement ce qu'ils voulaient. Le plan de construction se lit comme une série de volumes qui s'emboîtent, donnant une allure compacte à l'ensemble. Les jeux de volumes sont accentués par un habillage de façade varié qui souligne l'horizontalité de la demeure. Seul le garage ressort quelque peu, mais il n'entrave en rien le concept passif du bâtiment principal, car il ne fait pas partie du volume protégé. L'orientation favorable a justifié une façade nord relativement fermée, mais derrière celle-ci se développe une habitation lumineuse, tout en ouverture. Si la baie vitrée à hauteur de la porte d'entrée (côté nord) est contraire aux principes de la maison passive, ce léger défaut est largement compensé par un vaste plan vitré côté sud. " La maison est dotée d'un triple vitrage, commentent les architectes. Les fenêtres fonctionnent comme des collecteurs solaires passifs, car le gain énergétique total est supérieur à la déperdition d'énergie annuelle totale. " Au rez-de-chaussée, un généreux auvent dessine une terrasse couverte équipée de stores mécaniques. Grâce aux immenses baies vitrées, un lien étroit se noue entre intérieur, terrasse et jardin. Ce jardin n'est pas profond en raison de la voirie très fréquentée à l'arrière. Mais il est entièrement dissimulé aux regards par une rangée de saules. La plantation de ces arbres n'est pas le fruit du hasard : ils grandissent vite et forment un écran solaire naturel. Le séjour au rez-de-chaussée est entièrement ouvert, avec une cuisine intégrée mais un hall d'entrée séparé. A l'étage, l'agencement se veut tout aussi simple, avec quelques chambres qui se succèdent le long d'un couloir courant parallèlement à la façade nord. L'espace dans ce couloir a été exploité pour installer un long placard, de sorte que les chambres ne s'encombrent d'aucune armoire. Les pièces de mobilier fixes ou isolées combinent éléments design - comme la banquette et les spots encastrés - et éléments moins coûteux, telle la bibliothèque composée de modules lui donnant l'apparence d'un meuble sur mesure. La cuisine aussi est un modèle standard, mais dont l'aspect a été rehaussé par le montage et la finition. Concept : Architectes Bart Cobbaert et Delphine Deceuninck, denc -studio. Tél. : 09 373 83 43. www.dencstudio.be Découvrez l'intégralité du texte et les plans de ce reportage dans le magazine Je vais Construire de mars, en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.beSOFIE DE VRIESE