C'est l'histoire de Roger Boeckx et Filippo Zito, deux amis, qui affrontent l'omnipotence socialiste à Saint-Nicolas, en province de Liège, un bon 24 000 habitants et une majorité absolue PS depuis un siècle. L'affaire démarre avant les dernières élections communales (octo...

C'est l'histoire de Roger Boeckx et Filippo Zito, deux amis, qui affrontent l'omnipotence socialiste à Saint-Nicolas, en province de Liège, un bon 24 000 habitants et une majorité absolue PS depuis un siècle. L'affaire démarre avant les dernières élections communales (octobre 2018) : Roger et Filippo, alors conseillers communaux indépendants, tentent de contrecarrer le mode de fonctionnement devenu naturel à la tête de l'ex-cité ouvrière : on fait ce qu'on veut, comme on veut, quand on veut. Demandes de PV de réunions, de précisions sur les procédures, questions orales, questions écrites... Cours toujours : jamais de réponses, de documents, de débats. David Leloup, journaliste d'investigation, entre autres au Vif/L'Express, raconte cet impossible combat dans Saint-Nicolas est socialiste, un film de 95 minutes, façon Strip-Tease (produit par Dancing Dog Productions), qui fait souvent rire, même jaune, enrager et désespérer. Parce que là où tout est toujours joué d'avance, le pouvoir ne s'embarrasse d'aucun scrupule. Surtout en matière de transparence. A voir absolument.