La proposition du ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio (CDH) de faire contribuer davantage les propriétaires de citernes d'eau de pluie aux coûts d'assainissement des eaux usées a fait réagir de nombreux citoyens. Axel Gautier, professeur en économie des réseaux à HEC Liège, explique la logique à l'oeuvre derrière cette idée.

Accessible en zone+ dans la rubrique Belgique.