Le cannabis est une drogue. Une substance toxique selon la définition qu'en donnent les dictionnaires. Par ailleurs, le cannabis figure bel et bien en tant que drogue dure dans la classification établie par la communauté scientifique ...

Le cannabis est une drogue. Une substance toxique selon la définition qu'en donnent les dictionnaires. Par ailleurs, le cannabis figure bel et bien en tant que drogue dure dans la classification établie par la communauté scientifique dès lors que sa consommation induit une accoutumance. Il est désigné comme récréatif par nombre d'élus, séduits au premier plan par les retombées financières qu'une légalisation apporterait dans les caisses de l'Etat. C'est oublier l'augmentation des dépenses de santé que l'Inami devrait gérer à terme pour soigner les effets nocifs entraînés par son usage. Sans parler des accidents routiers. Il est dit dans votre enquête (Le Vif/L'Express du 2 mai) qu'une personne sur cinq consomme ou a déjà consommé du cannabis. Pour ce qui concerne les prochaines élections, il ne faut pas compter sur une réflexion lucide de la part de cette frange des citoyens. Il reste à espérer dans le sérieux des quatre autres pour comprendre qu'il y a lieu de protéger nos enfants de ce fléau. De ne pas l'ajouter aux ravages causés par l'alcool et le tabac qui, eux aussi, tuent à petit feu. De ne pas céder aux arguments fallacieux de la légalisation.