"Ce retour (à la mort) nous replace dans notre petite stature d'êtr...

"Ce retour (à la mort) nous replace dans notre petite stature d'être humain et non pas de surhomme qui s'auto-engendre." Pour le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez, interrogé dans l'hebdomadaire Le 1, la prégnance de la mort due à l'épidémie "fait resurgir l'importance [...] d'être avec l'autre, pas seulement à travers un écran".