" La fracture la plus importante n'est pas entre les identités qui composent le Royaume-Uni. Elle est entre les jeunes et les vieux. "

Le romancier et essayiste David Lodge déplore dans l'hebdomadaire Le 1 le vote conservateur des seconds en faveur du Brexit, dont les jeunes auront le plus à souffrir.