Il est question de fièvre lorsque la température du corps dépasse 38°C. Ce n'est pas forcément grave, mais cela peut néanmoins devenir dangereux lorsqu'elle dépasse 40°C. Quels sont les bons réflexes à avoir face à une personne fébrile?
...

Il est question de fièvre lorsque la température du corps dépasse 38°C. Ce n'est pas forcément grave, mais cela peut néanmoins devenir dangereux lorsqu'elle dépasse 40°C. Quels sont les bons réflexes à avoir face à une personne fébrile? Notre température corporelle tourne autour de 37°C, une valeur qui reste relativement stable au fil du temps et qui est régulée par un " thermostat " localisé dans notre cerveau, l'hypothalamus. En cas d'infection, celui-ci déclenche une augmentation de la température qui stimule le système immunitaire et aide l'organisme à se défendre. - Sensation de froid, parfois au point de trembler ou de claquer des dents, alors que la personne est chaude au toucher, voire en sueur ; - impression d'être malade ; - maux de tête possibles ; - douleurs musculaires possibles ; - éventuellement signes de déshydratation ; - convulsions possibles (un symptôme qui se manifeste surtout chez les jeunes enfants). - Face à une personne fébrile, ayez une bonne hygiène des mains. - Prenez la température du malade. - La personne fébrile doit éviter les efforts importants. Veillez aussi à ce qu'elle boive suffisamment pour compenser la perte hydrique due à la transpiration. - Lorsque la fièvre est bien supportée, un traitement médicamenteux n'est pas toujours nécessaire. Si le malade le souhaite, administrez-lui un simple antipyrétique. Chez les enfants, privilégiez un sirop ou suppositoire ; lisez toujours attentivement la notice et déterminez la dose sur base du poids. - Consultez un médecin si la fièvre persiste plus de trois jours, en présence d'autres symptômes qui vous inquiètent, en cas de température supérieure à 38,5°C chez un bébé ou au moindre doute.