Benoit Hellings, premier échevin de la Ville de Bruxelles (Ecolo), dément tout accord préélectoral avec le PS, en 2018, en vue d'attribuer un terrain de la Régie foncière de la Ville d...

Benoit Hellings, premier échevin de la Ville de Bruxelles (Ecolo), dément tout accord préélectoral avec le PS, en 2018, en vue d'attribuer un terrain de la Régie foncière de la Ville de Bruxelles à un projet de mosquée à Haren ( lire " Les enjeux de l'immobilier musulman ", Le Vif/L'Expressdu 16 avril). Dont acte. " C'est le Collège PS - MR qui a bien entamé les premières (et seules) démarches visant à rendre possible la vente future du terrain en question ", écrit-il au Vif/L'Express, soulignant le rôle de l'échevin de l'urbanisme de l'époque, Geoffroy Coomans de Brachène (MR). Benoit Hellings omet toutefois de mentionner que ce dernier a bloqué la manoeuvre en fin de législature, car le projet de mosquée était passé de 300 à 1 200 places ( lire aussi " Mosquée de Haren. Un méga-malentendu ? " , Le Vif/L'Express du 28 novembre 2018). Dans l'opposition, Ecolo n'avait évidemment aucune prise sur la décision.