Cliquez sur "Piemme", vous sillonnerez l'Europe! Les oeuvres du dramaturge wallon, né en 1944, méritent en effet un oscar de l'exportation. Or c'est la politique et la société belge qu'elles ont le don de dépecer en tranches de tragicomédies bien troussées. Jean-Marie Piemme ne renie pas cet ancrage, ni la nécessité du contact avec la réalité qui l'entoure, pas plus qu'il ne cherche à révéler le...

Cliquez sur "Piemme", vous sillonnerez l'Europe! Les oeuvres du dramaturge wallon, né en 1944, méritent en effet un oscar de l'exportation. Or c'est la politique et la société belge qu'elles ont le don de dépecer en tranches de tragicomédies bien troussées. Jean-Marie Piemme ne renie pas cet ancrage, ni la nécessité du contact avec la réalité qui l'entoure, pas plus qu'il ne cherche à révéler les dessous de nos plus sinistres "affaires", de Cools aux tueries du Brabant. Son véritable enjeu, et c'est en cela qu'il vole sur les scènes par-delà nos frontières, c'est d'attiser le feu de la contradiction humaine, d'en dénouer les braises entre le moi intime et le moi social, de retrouver leurs flammes sinueuses dans des êtres de chair: "Tant qu'on sera contradictoire, se plaît-il à dire, on sera vivant. " Brecht et Müller restent toujours tapis à proximité!Personnages familiersUn bistrot, son cafetier candidat de l'extrême droite, un couple miné par la pauvreté, un intellectuel mouillé dans l'organisation d'attentats, un journaliste qui enquête. Voilà des personnages familiers. Ils hantaient le Café des patriotes, créé par Philippe Sireuil au théâtre Varia, en 1998. Mais, en aval de ce Café, 28e ou 29e pièce de cette plume prolixe, existait une première version, écrite en 1994, que la Flandre, les Pays-Bas et l'Allemagne se sont appropriée: Les Forts, les faibles. C'est avec ce texte que le Théâtre de Poche de Genève débarque à l'Ancre (Charleroi). Confrontation nécessaire de notre regard à celui d'une autre nation sur un sujet sans frontière: le fascisme et le racisme populaires. C'est également ce thème qui agite, sous forme de farce, Emballez, c'est pesé, un autre Piemme joué à Bruxelles, par de jeunes acteurs belges, au théâtre de la Toison d'or. Les Forts et les faibles, théâtre de l'Ancre, à Charleroi, jusqu'au 24 novembre. Tél.: 071-31 40 79. Emballez, c'est pesé, théâtre de la Toison d'or, à Bruxelles, les 19 et 26 novembre, les 3, 10 et 17 décembre. Tél.: 02-510 05 10. Michèle Friche