Réalisation : De Bouwerij (architecte Paul De Mulder). www.debouwerij.com
...

Réalisation : De Bouwerij (architecte Paul De Mulder). www.debouwerij.com Découvrez l'intégralité du texte et les plans de ce reportage dans le magazine Je vais Construire de novembre en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.beLa maison, située à Ternat, date du début du XXe siècle. Elle se trouve en plein centre de la commune, à proximité du chemin de fer. L'architecte Paul De Mulder, du bureau De Bouwerij, la décrit comme " une habitation relativement classique avec entrée centrale, flanquée sur la droite d'une annexe de moindre hauteur ". Entouré d'un jardin entièrement muré, le corps de logis se situe à 3,5 mètres de la limite de la zone de bâtisse, derrière des piliers maçonnés et une grille en fer forgé. La façade avant et sa somptueuse porte d'entrée, de style classique, en sont des éléments marquants. En bref, la demeure avait grand besoin d'être rénovée mais disposait encore de quelques éléments authentiques, d'une certaine valeur. On a tout d'abord restauré la magnifique façade avant, en la nettoyant et en l'isolant de l'intérieur. Les autres façades, plus banales, ont pour leur part été emballées dans une couche d'isolant de 12 centimètres d'épaisseur et recouvertes de crépi. Les volumes existants et l'agencement d'origine ont été respectés (les séjours se développent classiquement de part et d'autre du hall). Les séjours ont toutefois été aménagés de manière contemporaine tandis que, dans le hall d'entrée, l'accent se situe davantage sur le respect des matériaux anciens et de leur authenticité. Dans les séjours, par contre, la modernité est à l'honneur, avec des murs aux lignes épurées, un revêtement de sol en béton poli et une cuisine design. Pour améliorer la luminosité et la sensation d'espace, on a dégagé un coin de la façade arrière et du mur latéral au niveau de la cuisine. Le revêtement de sol intérieur a également été prolongé vers l'extérieur, sur la spacieuse terrasse. Dans le cadre de cette rénovation, il fallait aussi que la maison satisfasse aux normes modernes en termes d'isolation et d'énergie. Les sols existants ont été bien isolés, à l'instar de la toiture, et les anciens vitrages ont été remplacés par une version à haut rendement. Ces interventions ont entraîné l'installation d'un système de ventilation double flux (système D). Une chaudière à gaz à haut rendement, combinée à des radiateurs et des convecteurs au sol, complète le volet énergétique de cette rénovation. Aux étages, les interventions sont restées limitées. La salle de bains a été transformée et, sous les combles, une petite cellule de douche a été ajoutée. Les revêtements de sol des chambres à coucher ont été renouvelés, tout en conservant l'esprit du plancher d'origine. L'harmonie entre l'ancien et le nouveau constitue assurément le point fort de cette rénovation. DIRK DE MESMAEKER