Vingt ans après en avoir été chassés en 2001, les combattants islamistes ont repris en quelques heures l'Afghanistan. Si on jette un regard à l'échelon individuel de chaque citoyen et non sur l'Etat, les citoyens afghans, avec l'aide bien entendu des Etats-Unis, ont f...

Vingt ans après en avoir été chassés en 2001, les combattants islamistes ont repris en quelques heures l'Afghanistan. Si on jette un regard à l'échelon individuel de chaque citoyen et non sur l'Etat, les citoyens afghans, avec l'aide bien entendu des Etats-Unis, ont fait partie d'un projet de société qui a transformé des millions de vies. Beaucoup d'Afghans n'ont jamais connu les talibans. Dans le pays, tout a connu de très importantes améliorations, un progrès certain: les entreprises, les universités, l'économie, l'instruction, les télécommunications, les soins de santé sans compter que beaucoup de personnes ne vivraient plus si elles avaient vécu sous le régime des talibans. Et, bien sûr, l'éducation des femmes! Donc, les Etats-Unis ont été en mesure non seulement de protéger ces progrès mais aussi et surtout d'aider une génération entière d'Afghans qui, au cours des prochaines années, auraient encore pu bénéficier de bonnes conditions de vie. Et voilà une horreur, une honte, on ne prend en compte que les Etats, les autorités en délaissant le peuple, les citoyens. Les Afghans délaissés dans la situation actuelle essaient de quitter le pays car ils ne veulent pas vivre sous le régime taliban, sous un état théocratique médiéval qui risque de faire disparaître presque tout ce que les Afghans apprécient dans leur vie.