Il ne faut pas sous-estimer l'impact de seins volumineux sur les activités sportives. Par exemple, un sein d'un bonnet D pèse environ 600 g ; sa " propriétaire " doit donc assumer une charge d'1,2 kg supplémentaire pendant le sport. À titre de comparaison, un bonnet A pèse moins de 200 g. La femme avec une poitrine forte marche plus lentement et développe plus rapidement des symptômes, tels que des douleurs à l'épaule.
...

Il ne faut pas sous-estimer l'impact de seins volumineux sur les activités sportives. Par exemple, un sein d'un bonnet D pèse environ 600 g ; sa " propriétaire " doit donc assumer une charge d'1,2 kg supplémentaire pendant le sport. À titre de comparaison, un bonnet A pèse moins de 200 g. La femme avec une poitrine forte marche plus lentement et développe plus rapidement des symptômes, tels que des douleurs à l'épaule. Étonnamment, de nombreuses femmes disent qu'elles ne participent pas à des activités sportives à cause du volume de leur poitrine. Les seins ont peu de tissu de soutien naturel, seule la peau les maintient en place. Lorsque l'on saute ou court, ils peuvent parcourir une distance à la verticale de 10 à 12 cm. Non seulement cela provoque de la douleur et de l'inconfort, mais la plupart des femmes trouvent cela aussi embarrassant. Un bon soutien-gorge de sport est donc tout aussi important qu'une bonne paire de chaussures de course. Le soutien-gorge droit réduit au minimum les mouvements verticaux, ce qui limite les douleurs et rend le sport à nouveau agréable. Pour les bonnets A et B, il existe des soutiens-gorge de sport qui pressent les seins contre la poitrine (" crop tops ") ; pour les bonnets C et D, il est préférable de choisir un soutien-gorge de sport avec un bon maintien, de larges bretelles et des bonnets non élastiques. Pour les tailles E, un soutien-gorge de sport encore plus robuste est parfois nécessaire. Le sport pratiqué est aussi très important : la course à pied et l'équitation ont l'impact le plus important sur la poitrine, et nécessitent le meilleur soutien possible, tandis que la natation ou la marche à pied sont les plus cléments avec les seins volumineux. Les sports de balle se situent quelque part entre les deux. Les conseils d'un bon vendeur lors de l'achat d'un soutien-gorge de sport sont importants et garantissent que toutes les femmes, qu'elles aient des petits ou de gros seins, puissent pratiquer leur sport préféré. Même une pratique sportive intensive ne réduit pas le volume des seins, sauf en cas de perte importante de poids. Si les athlètes de haut niveau ont souvent une poitrine menue, c'est parce qu'elles optent souvent pour la chirurgie plastique, afin que leurs seins n'entravent pas leurs performances ou parce qu'ils sont très vulnérables, par exemple lors d'un sport de contact. Espérons qu'elles ne le regretteront pas après leur carrière sportive.