Pas besoin de tout un orchestre et de grands décors pour monter un opéra. Le Froissement du brouillardrepose uniquement sur la voix, pou...

Pas besoin de tout un orchestre et de grands décors pour monter un opéra. Le Froissement du brouillardrepose uniquement sur la voix, pour une oeuvre lyrique "de poche" composée par Stéphane Orlando et qui réunit beaucoup d'ingrédients traditionnels des contes de Noël. On y retrouve le quatuor a capella O! Boy (David Serraz, Emmanuel Donnet, Leander Moens et François Lourtie), spécialiste du style "barbershop" né chez les barbiers américains au début du XXe siècle, et la chanteuse et comédienne montoise Mélodie Valemberg (vue récemment dans Mawda, ça veut dire tendresse et Pink Boys and Old Ladies). De réjouissantes polyphonies.