Amoureux des alexandrins

Ce n'est pas tous les jours qu'une pépite du festival d'Avignon fait son chemin jusque chez nous alors quand ça arrive, il faut foncer ! Présenté à la Collection Lambert l'été dernier, Phèdre ! est un monologue conçu et mis en scène par François Gremaud, Suisse formé à l'Insas, à Bruxelles. Avec une table et un livre pour toutes armes, Romain Daroles, grands yeux bleus ébahis, y donne une conférence inventive et drôle sur la plus célèbre des pièces de Racine, suite de 1 654 alexandrins inspirés par la ...

Ce n'est pas tous les jours qu'une pépite du festival d'Avignon fait son chemin jusque chez nous alors quand ça arrive, il faut foncer ! Présenté à la Collection Lambert l'été dernier, Phèdre ! est un monologue conçu et mis en scène par François Gremaud, Suisse formé à l'Insas, à Bruxelles. Avec une table et un livre pour toutes armes, Romain Daroles, grands yeux bleus ébahis, y donne une conférence inventive et drôle sur la plus célèbre des pièces de Racine, suite de 1 654 alexandrins inspirés par la mythologie grecque et par Euripide en particulier, autour de l'amour interdit de Phèdre pour son beau-fils Hippolyte. Ici relu avec ferveur et décortiqué avec passion, ce monument du théâtre classique français prend de nouvelles couleurs. Un must ! Après avoir puisé dans son propre parcours de fille adoptée dans le seul-en-scène Les Bonnes Intentions et avoir croisé crise sociale et télécrochet dans Sing My Life, l'auteure, comédienne et metteuse en scène Cathy Min Jung se penche sur le rôle des éducateurs scolaires dans La Cour des grands. Basé sur une récolte de témoignages menée en milieu scolaire, le spectacle dresse le portrait de Maxime, Cham's, Léone et Djibril, super-héros de l'ombre chargés de maintenir la paix et la justice dans ce monde en miniature qu'est la cour de récré. Des gardiens du vivre-ensemble au quotidien. Avec, en prime, Sébastien Fernandez à la création vidéo et sonore et Clément Thirion pour régler les chorégraphies, on peut s'attendre à un spectacle tout sauf morose. " How dare you ? " Nul doute que ces paroles prononcées au sommet de l'ONU sur le climat en septembre dernier, adressées à l'ensemble des dirigeants de la planète par une adolescente suédoise devenue un modèle pour la jeunesse mondiale, resteront dans l'histoire. Le metteur en scène Jean-Michel Van den Eeyden et la chorégraphe Fatou Traoré unissent leurs forces pour rendre hommage à cette icône de la lutte pour un futur meilleur (si pas tout simplement vivable) qui aura dû faire face à pas mal d'attaques. Les deux artistes y convoquent le choeur hip-hop de l'école Temps danses urbaines et la musique de Rémon Jr, complice de Mochélan pour Nés Poumon Noir et Le Grand Feu. Ça va secouer.