Ce n'est pas l'ambition qui manque non plus, à Nieuport : la ville souhaite en effet faire de son port de plaisance le plus grand point d'attache du genre en Europe. " Nous sommes déjà les plus grands en Europe du Nord ", précise d'emblée le bourgmestre CD&V Roland Crabbe. Un objectif mené de concert avec la province de Flandre occidentale et la Région flamande.
...

Ce n'est pas l'ambition qui manque non plus, à Nieuport : la ville souhaite en effet faire de son port de plaisance le plus grand point d'attache du genre en Europe. " Nous sommes déjà les plus grands en Europe du Nord ", précise d'emblée le bourgmestre CD&V Roland Crabbe. Un objectif mené de concert avec la province de Flandre occidentale et la Région flamande. En prévision : l'extension du port à 600 bateaux supplémentaires, autant dire un projet énorme pour l'ensemble de la côte belge. Un bonus qui serait accompagné par la création de 500 nouveaux appartements. Haut de gamme, s'entend : la ville a manifestement décidé de rehausser le plus possible son standing. " Nous ne voulons pas être la deuxième Knokke, mais avoir notre identité propre. Nous souhaitons notamment attirer des bateaux plus haut de gamme : la situation est déjà meilleure que par le passé à ce niveau, mais on n'y est pas encore. "Question délais, il faudra attendre au moins jusqu'en 2013 pour voir le nouveau plan d'aménagement, visant à transformer la zone occupée aujourd'hui par une firme sablière en zone à bâtir, mis en place. Et voir la firme en question, qui a la propriété de la plupart des terrains concernés, prendre le train en marche, vendre, ou user de ses recours. A ce stade, trois projets livrés par l'administration de la province sont en concurrence. Reste à choisir le plus performant : " Ils ont tous leurs qualités ", juge Roland Crabbe. En attendant, Nieuport n'est déjà plus exactement ce qu'elle était. Les travaux s'accumulent et rendent d'ailleurs la circulation compliquée. But de l'opération : développer la liaison entre Nieuport-Ville et Nieuport-Bains. " Nous avons d'abord créé une promenade pour les piétons et les cyclistes le long de l'Yser, en vue de relier les deux parties de la ville. La dernière phase est pour bientôt. Ensuite, nous avons favorisé la construction de nouveaux logements sur l'avenue Albert I, qui est également le point de liaison principal entre les deux Nieuports. "C'est vrai qu'elles foisonnent, les nouvelles constructions, le long de l'avenue principale de Nieuport. Ce n'est pas l'énorme projet Storm's Harbour qui contredira cette tendance. Avec 150 appartements haut de gamme, déclinés en dix bâtiments, ce développement mixte (commerce et logement) entend bien cibler une clientèle capable de débourser entre 4 800 et 6 200 euros du m2 pour s'offrir une première ou une seconde résidence. Sur place, pour le moment, les trois premiers bâtiments, érigés face au " Oude jachthaven " (et par la même occasion face à la récente extension à 60 bateaux supplémentaires de l'un des trois clubs nautiques de la ville, le KYCN), ne sont encore qu'au stade de squelettes renforcés. Les grues s'affairent. " Ils devraient être livrés pour la mi-2010. Et si l'ensemble du projet se réalise, cela devrait nous mener en 2016. Nous sommes soutenus à fond par le bourgmestre : un projet comme le nôtre va exactement dans la lignée de ce qu'il préconise : augmenter le luxe du port de Nieuport ", affirme Bart Vandenbussche, en charge du projet pour Immo Vlaemynck, l'un des partenaires de l'opération. Une fois encore, les intérêts entre privé et public se croisent. GV