Le régime rwandais a réussi à mettre le grappin sur un farouche opposant : Paul Rusesabagina a été arrêté à Dubaï (d'après certaines sources) avant d'être acheminé vers la capitale rwandaise. " Mr Paul " n'est autre que le h...

Le régime rwandais a réussi à mettre le grappin sur un farouche opposant : Paul Rusesabagina a été arrêté à Dubaï (d'après certaines sources) avant d'être acheminé vers la capitale rwandaise. " Mr Paul " n'est autre que le héros du film Hôtel Rwanda (2004) qui narre les jours tragiques de l'hôtel Mille Collines, alors propriété de la Sabena, qu'il a dirigé pendant le génocide de 1994. Plus de 1 200 Tutsis avaient pu y trouver refuge. En 2005, ce Hutu qui a acquis entre-temps la nationalité belge (il a investi dans le secteur du taxi à Bruxelles) et qui vivait partiellement au Texas, s'était vu décerner la médaille de la Liberté des mains du président Bush. Mais le régime rwandais estime que " Mr Paul " est un faux héros, à la conduite peu exemplaire. Il l'accuse surtout de terrorisme depuis qu'il a lancé un mouvement politique, basé à son domicile de l'avenue Baron d'Huart, à Kraainem, et qui appelle à la lutte armée. Son arrestation rappelle celle de Deo Mushayidi, un opposant tutsi qui a également vécu à Bruxelles, et qui purge une peine de prison à vie au Rwanda après avoir été interpellé au Burundi.