TIBERIUS SEMPRONIUS GRACCHUS

Après une série de guerres contre Hannibal et quelques potentats orientaux, Rome est devenue à la fin du IIe siècle avant notre ère la puissance mondiale. Mais ses victoires n'ont pas tardé à susciter des querelles intestines qui ont failli mener l'empire à sa ruine. Seule une petite frange de la population avait tiré parti de ces succès spectaculaires. En Italie, le nombre de citoyens démunis s'était accru dans des proportions insoutenables, tels de nombreux soldats qui, après leur retour de campagne, étaient dépourvus de tout moyen de subsistance.
...