Le VEINARD de la semaine :

Le Standard champion et un tsunami électoral : il y a des années comme ça où tout réussit à Jean-Michel Javaux. Logiquement, il devrait bientôt toucher la combinaison gagnante à l'Euromillion. Sans même avoir acheté de billet.
...

Le Standard champion et un tsunami électoral : il y a des années comme ça où tout réussit à Jean-Michel Javaux. Logiquement, il devrait bientôt toucher la combinaison gagnante à l'Euromillion. Sans même avoir acheté de billet. Le PS pas trop sanctionné par les électeurs ? Pour fêter ça, Jean-Claude Van Cauwenberghe a commandé une nouvelle salle de bains. En découvrant le nombre de ses voix de préférence, Michel Daerden a poussé un grand soupir : " Ouh là, mais ça va coûter une fortune en tournées générales, ça ! Je me demande si le budget du Cabinet y suffira. "Didier Donfut le confirme : il n'est pas candidat pour le poste de ministre-président wallon. Pas encore. Nicolas Sarkozy rassuré. Le rassemblement Wallonie France plafonne entre 1 et 2 % : " Ouf, c'est pas encore demain qu'on va hériter de Charleroi. "" L'électeur a toujours raison. Surtout pendant une soirée électorale " (Charles Michel). Et donc, dès le lendemain, il commence à avoir un peu tort. " Nous avons vécu des moments très difficiles dans cette campagne. Surtout avec nos adversaires " (Fadila Laanan). Notez, c'est un peu leur rôle. " Je vais dialoguer avec mes amis francophones " (Kris Peeters, commentant la victoire du CD&V). Le plus dur, ça va être de trouver une cabine téléphonique pour accueillir TOUS ses amis francophones. Une nouvelle fois, les sondeurs d'opinion se sont, comment dire, légèrement fourrés le crayon dans l'£il. C'est décidé, la prochaine fois, ils arrêtent de questionner les gens et achètent une boule de cristal. C'est tout aussi efficace, mais nettement moins cher. Pendant ce temps, au siège de l'Unesco, ça grenouille ferme pour savoir qui dirigera le bidule. Parmi les favoris, Farouk Hosni, ministre égyptien de la Culture depuis... vingt et un ans. Une période qu'il a mise à profit pour censurer livres et films et arrêter les fans de heavy metal. On dira ce qu'on voudra, mais ça, c'est un homme de culture ! Il a compris que le seul moyen pour que les gens lisent encore un livre, c'est de l'interdire (qui aurait entendu parler de Salman Rushdie sans la fatwa de Khomeiny ? ) Et si, en plus d'interdire le heavy metal, il s'en prend au rap et au hip-hop, on peut lui prédire un succès à côté duquel les résultats d'Ecolo, ce sera de la gnognotte ! Marc oschinsky