Lancé il y a tout juste dix ans à Lyon, berceau du cinématographe, le festival Lumière célèbre, depuis, la mémoire des films. Point d'orgue de la manifestation, le prix Lumière, aspirant à devenir au septième art ce que le prix Nobel est à la littérature, ambition dont témoigne la liste des récipiendaires, ouverte en 2009 par Clint Eastwood, qu'ont suivi Pedro Almodovar, Martin Scorsese, Wong Kar-wai ou autre Jane Fonda. Un cercle prestigieux, auquel est venu se joindre cette année Francis Ford Coppola, le réalisateur multioscarisé du Parrain, lauréat de deux Palmes d'or (pour The Conversation et Apocalypse Now), et sans conteste l'un des plus grands cinéastes en activité, fût-ce au ralenti - son dernier film, Twixt, remonte à sept ans déjà.
...