Le suivi des dépenses "atypiques" observées par Deloitte chez Nethys en 2017-2019 a été confié à l'avocat spécialiste du droit des médias Jacques Englebert. C'est lui qui, mandaté par la nouvelle direction de Nethys et sur la base du rapport forensiq...

Le suivi des dépenses "atypiques" observées par Deloitte chez Nethys en 2017-2019 a été confié à l'avocat spécialiste du droit des médias Jacques Englebert. C'est lui qui, mandaté par la nouvelle direction de Nethys et sur la base du rapport forensique (antifraude) de Deloitte, écrit à tous les avocats, les consultants et autres personnes épinglées dans le rapport pour obtenir des clarifications sur les faits observés par le consultant. Me Englebert apparaît depuis 2015 dans des dossiers liés à la galaxie Nethys, dont il s'est progressivement rapproché. Il a d'abord défendu avec brio le magazine Médor (fin 2015) contre une tentative de censure du patron de Mithra, François Fornieri, devenu ensuite administrateur de Nethys. Son cabinet a ensuite effectué une relecture juridique d'une longue enquête de Médor sur Stéphane Moreau (fin 2016). Il a ensuite accepté un mandat du même Stéphane Moreau (en 2018) pour attaquer sans succès l' auteur de l' article devant le Conseil de déontologie journalistique pour un article publié dans Le Vif (fin 2017). Et maintenant que Stéphane Moreau a été déboulonné, Me Englebert a réussi à se faire mandater par la nouvelle direction de Nethys pour évacuer les cadavres laissés par son ancien mandant...