Les manipulations de la nuque, pour diminuer la douleur, peuvent mal finir. C'est ce qu'a vécu un homme de 28 ans, originaire de l'Oklahoma, qui souffrait de la nuque depuis plusieurs semaines. Après avoir étiré plusieurs fois ...

Les manipulations de la nuque, pour diminuer la douleur, peuvent mal finir. C'est ce qu'a vécu un homme de 28 ans, originaire de l'Oklahoma, qui souffrait de la nuque depuis plusieurs semaines. Après avoir étiré plusieurs fois sa nuque et entendu un bruit à ce niveau, il constata qu'une moitié de son corps était insensible. À l'hôpital, on diagnostiqua un AVC causé par la rupture d'une artère cervicale. Ce n'est pas la première fois qu'une personne est victime d'un AVC suite au craquement de la nuque. Il y a quelques mois, une Britannique de 23 ans a connu le même sort. Elle a étiré sa nuque jusqu'à entendre un craquement. Elle est restée paralysée d'un côté. Se laisser manipuler par un ostéopathe ou un chiropracteur n'est pas sans risque non plus. Une analyse des dossiers médicaux de 141 personnes accueillies dans un hôpital américain entre 2008 et 2012 avec un infarctus cérébral ou AVC suite à la dissection d'une artère cérébrale a révélé que 12 d'entre eux (8,5%) venaient de consulter un chiropracteur en raison de maux de nuque. L'âge moyen des victimes était de 35 ans et seul l'un d'eux s'est rétabli complètement.